7 règles visual merchandising à connaitre pour l'agencement magasin
Si vous souhaitez améliorer vos ventes et accroître votre chiffre d’affaires, vous ne pouvez pas délaisser la PLV, le merchandising de manière générale et le visual merchandising particulièrement.

La Publicité sur le lieu de vente (PLV) a un impact profond sur le comportement d’achat des consommateurs et peut augmenter le coût total du panier du client.

Qu’est ce que le merchandising visuel?

Le visual merchandising (en français marchandisage visuel) est une activité qui s’occupe de l’organisation visuelle des zones de vente (magasins, boutiques, espaces de présentation), en vue

  • d’optimiser la présentation des produits,
  • le bien-être et la satisfaction des clients ou visiteurs,
  • et de favoriser les ventes.

Le visual merchandising désigne les éléments visuels pouvant être adaptés, redessinés et réorganisés de manière à attirer les clients en magasin et à maximiser les ventes. La disposition, la signalisation, l’éclairage, les accessoires et les habillages de vitrines sont des exemples d’éléments de merchandising visuel.

Pourquoi est-ce que le visual merchandising est crucial pour l’agencement de votre magasin?

Le merchandising visuel est crucial pour maximiser l’esthétique, l’élégance d’un produit et susciter l’émotion dans le but d’augmenter les ventes.

Parmi ses fonctions les plus importantes on peut citer:

  • améliorer l’apparence d’un produit dans l’espace de vente
  • accroître le sentiment de convivialité d’une marque ou d’une enseigne
  • créer et augmenter la notoriété de marque
  • attirer les clients et les encourager à acheter vos produits

D’ailleurs ce n’est pas pour rien que les grandes marques et enseignes utilisent la PLV magasin et les techniques de visual merchandising pour engager, inspirer et encourager les clients à acheter.

Et ce processus d’engagement, commence bien avant que le client n’ait mis les pieds dans le magasin.

Quels facteurs influencent le merchandising visuel?

Le merchandising visuel dépend de plusieurs facteurs et doit répondre à plusieurs interrogation comme :

  • l’aspect général du magasin
  • l’éclairage
  • la signalétique et le packaging
  • la présentation
  • les couleurs, les formes et les textures
  • le profil du client cible
  • ce que le client potentiel recherche
  • etc.

Mayence, l’agence dédiée au point de vente, vous propose d’explorer 8 conseils et astuces visual merchandising pour mettre en valeur votre marque, enrichir l’expérience client et augmenter vos ventes.

1. La règle de trois en visual merchandising

C’est une règle suivie par plusieurs experts en visual merchandising. En effet, le chiffre 3 attire l’attention du client et permet de mieux ancrer l’image du produit dans l’esprit du consommateur.

De ce fait, lorsque vous arrangez les produits, vous pouvez utiliser la règle de trois pour organiser votre présentation. Par exemple :

  • Par taille : le petit, le moyen et puis le grand
  • Par largeur : le moins gros, le gros et plus gros
  • Par prix : du moins bon rapport qualité / prix au meilleur rapport qualité / prix.

Cette disposition permet aux clients de repérer rapidement les articles dont ils ont besoins et donc de faire un achat rapide. La règle de trois fonctionne (presque) à tous les coups.

La règle des trois crée une asymétrie qui attire l’attention du client. En effet, le regard de ce dernier s’éloigne rapidement quand il voit des objets symétriques parce que cela pourrait sembler normal. Les asymétries sont «anormales» et donc plus intéressantes pour les yeux : un élément clé à retenir en organisant une PLV magasin ou une PLV luxe.

La règle de trois en visual merchandising

2. L’expérience client et le contexte

De l’expérience d’achat au contexte, chaque aspect de votre magasin est une opportunité de faire entrer votre client potentiel dans votre monde et accroître les ventes.

En choisissant les éléments visuels qui mettront en valeur votre produit, pensez à faire “vivre une expérience de marque” inoubliable au client sans oublier des règles de bases comme présenter les produits à hauteur des yeux.

3. Le principe de la pyramide en merchandising visuel

Le « principe de la pyramide » consiste en une disposition triangulaire des produits. Vous pouvez placer le plus gros articles au centre et avoir les plus petits produits des deux côtés.

De nombreux grands magasins utilisent cette technique de merchandising visuel, car elle est efficace.

Ce principe garantit également une variété de surfaces, ce qui signifie que la présentation ne sera pas « plate » ou « ennuyeuse ». Ce type de disposition attire le client car les produits semblent tomber en cascade.

4. Misez sur des thématiques

Il n’y a pas de règle spécifique en matières de thématiques mais c’est un excellent moyen pour exécuter un visual merchandising efficace.

Ils permettent aux marques de raconter une histoire qui incite les clients à acheter, de se réinventer avec de nouvelles couleurs ou un nouveau design…

Les idées d’une thématique sont nombreuses et peuvent aller de la coordination des couleurs au regroupement de produits (lancement d’un nouveau produits, produits spécifiques à une saison, complémentarité avec d’autres promotions en magasin, etc.)

5. L’équilibre visuel

Dans certaines circonstances, on peut être facilement tenté d’ajouter constamment de nouveaux produits ou des promotions récentes ce qui risque d’encombrer visuellement votre présentation.

Vous devez analyser votre espace de vente pour comprendre le nombre maximal de produits que vous pouvez exposer. Trouver cet équilibre visuel est essentiel car un choix trop restreint pourrait décourager les clients et “trop de produit” risquerait de les éloigner de l’acte d’achat.

6. Utilisez un point de convergence dans votre visual merchandising

Utilisez un point de convergence dans votre visual merchandising

Les points de convergence permettent de focaliser l’attention des passants sur l’élément essentiel autour duquel vous avez réalisé la décoration et sur les articles que vous souhaitez mettre en valeur.

Veillez à ne pas éparpiller l’attention de vos clients sur des éléments secondaires à ne pas encombrer votre présentation de distractions inutiles.

Par exemple, pour une PLV vitrine vous pourriez commencer par l’élément le plus important, celui que vous souhaitez que les passants voient en premier et l’utiliser comme point de convergence en construisant le reste autour.

7. Affichez judicieusement les prix

De l’emplacement du présentoir à l’étiquette de prix, chaque détail compte dans le visual merchandising et peut faire ou défaire vos ventes.

Même si cela semble évident d’afficher les prix, c’est un point qui peut être rapidement oublié (particulièrement lors des préparations d’événements).

De manière générale, un produit sans prix est souvent synonyme de très cher. Ne laisser pas l’ambiguité s’installer chez vos clients potentiels au risque de les perdre.

De plus, vous pouvez tester des affichages de prix différents pour mesurer l’efficacité de votre démarche visual merchandising comme mettre des étiquettes de prix plus grandes sur des produits phares pour attirer l’attention des clients.

En guise de conclusion

Le merchandising visuel est considéré à la fois comme un art et comme une science en raison de la variété des facteurs qui entrent en jeu pour y réussir. D’ailleurs, il faut toujours adapter son approche.

Avoir une approche du merchandising basée sur les données permet de mesurer le succès de vos efforts de PLV magasin et de merchandising.

Les données collectées vous renseignent sur ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas et vous permettent d’ajuster vos campagnes. Par exemple, avec votre client cible, un certain type d’affichage peut mieux fonctionner que d’autres. En suivant vos données, vous pouvez optimiser votre plan de visual merchandising.

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous pour accéder à votre document.

You have Successfully Subscribed!

Veuillez remplir le formulaire ci-dessous pour accéder à votre document.

You have Successfully Subscribed!

Pin It on Pinterest

Share This